Et si la France faisait flamber les prix pour rembourser la dette ?

A la différence d’un ménage, un pays lourdement endetté dispose d’une solution « joker » pour alléger ses remboursements: l’inflation. Faire flamber les prix et les salaires, comme la France l’a fait durant l’après-guerre, serait-il une solution miracle? « S’il y a beaucoup d’inflation, la dette perd de la valeur, reconnaît Marion Amiot, économiste, spécialiste du suivi de conjoncture et membre du think tank BSI Economics. En théorie, cette piste est donc possible. » Et même mécanique. Exemple dans les années 70 et 80, lorsqu’une inflation à deux chiffres a permis à nombre de Français de rembourser leur emprunt immobilier en monnaie de singe et de gonfler leur pouvoir d’achat. L’État, qui se désendette à bon prix, y gagne aussi.
« Dans la réalité, nous ne sommes pas dans un environnement favorable à l’inflation, poursuit l’économiste. Après la crise sanitaire et économique que nous traversons, il est peu probable que les entreprises augmentent les salaires et donc, si les prix augmentaient, les ménages ne pourraient pas suivre et la consommation baisserait. »
« En fait, si demain nous voulions faire de l’inflation, nous ne saurions pas comment faire, estime Anne-Sophie Alsif, chef économiste au Bureau d’information et des prévisions économiques (BIPE), également membre du think tank BSI Economics. »
« Aujourd’hui, l’existence de prix mondiaux et non plus domestiques rend plus difficile une augmentation des prix, décrypte Anne-Sophie Alsif. Ensuite, pour ce qui est des hausses de salaires, le nombre réduit de personnes syndicalisées, et des combats sur les rémunérations qui vont avec, ainsi que le rôle prépondérant de la technologie – il est plus difficile de réclamer une promotion si on peut-être remplacé par une machine – limitent les possibilités de faire de l’inflation. »

https://www.leparisien.fr/economie/et-si-la-france-faisait-flamber-les-prix-pour-rembourser-la-dette-10-06-2020-8332716.php

sam-wheeler-95303-unsplash

Laisser un commentaire