Assurance pandémie: pourquoi les premières pistes ne font pas l’unanimité

La Fédération française de l’assurance (FFA) a dévoilé les contours du futur régime d’assurance pandémique, qui s’étend aux catastrophes exceptionnelles. Les premières pistes évoquées ne font pas consensus alors que les assureurs font face à un véritable casse-tête.
« Les techniques classiques d’assurance et de réassurance ne permettent pas de répondre à ces besoins d’indemnisation car ce risque de fermeture lié à une épidémie est potentiellement systémique: il peut toucher toutes les entreprises au même moment. Or le principe de base de l’assurance, c’est la mutualisation des risques. Les personnes [individuelles ou morales, ndlr] qui ne sont pas touchées payent pour celles qui sont sinistrées. Lorsqu’une masse trop importante de personnes est touchée, ce principe de mutualisation ne fonctionne pas », expose Stéphane Penet, délégué général adjoint de la FFA.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/assurance-pandemie-pourquoi-les-premieres-pistes-ne-font-pas-l-unanimite-850309.html

2020-02-14-11-24-57-1200x800

Laisser un commentaire