1,9 milliard d’euro de fraude: le scandale Wirecard secoue l’Allemagne

Il pourrait s’agir de la plus grande fraude financière récente. L’entreprise allemande Wirecard a admis lundi qu’une somme de 1,9 milliard d’euros, bien qu’inscrite à son bilan, n’existait « très probablement » pas. Cette affaire est « un désastre complet », s’est exclamé lundi Felix Hufeld, président du gendarme financier du secteur, la BaFin. Il a aussi reconnu que son autorité n’avait « pas su empêcher » une situation « jamais vue » au sein de l’indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax, dont Wirecard fait partie.
Dans la nuit de dimanche à lundi, la firme bavaroise a admis qu’une somme de 1,9 milliard d’euros inscrite à son bilan « n’existe très probablement pas », nourrissant les soupçons de fraude de grande envergure. Pour cette raison, les auditeurs du groupe ont refusé de certifier les comptes 2019 de la société, dans cette affaire à multiples rebondissements qui a déjà conduit à la démission du patron de l’entreprise et à l’effondrement du cours de l’action Wirecard.

https://www.leparisien.fr/economie/1-9-milliard-d-euro-de-fraude-le-scandale-wirecard-secoue-l-allemagne-22-06-2020-8340153.php

desk-3139127_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :