Que deviendrait votre épargne en cas de crise financière majeure?

Depuis le 1er janvier 2016, la directive relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) a été transposée en France, par une ordonnance du 21 août 2015. Elle prévoit que les comptes clients dotés de plus de 100.000 euros de dépôts pourraient être gelés voire prélevés pour contribuer au sauvetage de leur banque, mais une fois les créanciers et actionnaires sollicités par une procédure de renflouement interne. A savoir qu’une garantie bancaire des dépôts existe déjà, elle est gérée par le FGDR (Fonds garantie des dépôts et résolutions) jusqu’à 100 000 euros, par client et par établissement.
Les sommes placées sur ces livrets d’épargne (livret A, LDDS et LEP) sont, quant à elles, garanties en totalité par l’Etat et ne sont donc pas décomptées du plafond des 100 000 euros.
Pour mémoire, (https://www.garantiedesdepots.fr/fr/fonds-de-garantie-des-depots-et-de-resolution/financement-du-fgdr), au 31 décembre 2018, le montant des fonds propres du FGDR s’établit à 4 269 millions €, répartis de la manière suivante :
– Garantie des dépôts: 4 050 millions €
– Garantie des titres: 154 millions €
– Garantie des cautions: 38 millions €
– Fonds de Résolution National: 26 millions €

https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/placements/livrets-depargne/2020/06/25/que-deviendrait-votre-epargne-crise-financiere-majeure/

money-2180338_1920

Laisser un commentaire