Le Royaume-Uni doit «assumer les conséquences» du Brexit, selon Angela Merkel

Alors que l’Allemagne prend le 1er juillet la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne pour six mois, la chancelière allemande Angela Merkel affirme ce samedi que Londres devra « assumer les conséquences » d’une relation économique moins forte avec l’UE à l’issue du processus du Brexit, tandis que les négociations en vue d’un accord sur les futures relations patine.
« Nous devons nous défaire de l’idée que c’est nous qui définissons ce que le Royaume-Uni devrait vouloir », assène la chancelière. Angela Merkel a par le passé toujours redoublé d’efforts pour éviter un Brexit dur. « Le Royaume-Uni définit et nous, en tant qu’UE à vingt-sept, apportons la réponse appropriée », affirme-t-elle désormais. « Si le Royaume-Uni ne veut pas de réglementation comparable à celle de l’Europe en matière d’environnement, de marché du travail ou de normes sociales, nos relations perdront en intensité », ajoute-t-elle.

http://www.rfi.fr/fr/europe/20200627-le-royaume-uni-doit-assumer-les-cons%C3%A9quences-brexit-selon-angela-merkel

brexit-1491370_960_720

Laisser un commentaire