Jour de libération fiscale du salarié moyen en France

Grâce à des données calculées par EY, l’Institut économique Molinari publie pour la onzième année consécutive son étude sur la pression sociale et fiscale réelle du salarié moyen de l’Union européenne (UE).
La France reste la championne de la fiscalité de l’UE pour la cinquième année consécutive, en dépit de la baisse d’impôt intervenue cette année: la libération sociale et fiscale intervient le 19 juillet, comme en 2019. Le salarié moyen travaille jusqu’à cette date pour financer les dépenses publiques. Il peut ensuite bénéficier, comme bon lui semble, des fruits de son travail.
L’écart est d’un jour avec l’Autriche (18 juillet), de deux jours avec la Belgique (16 juillet) et de 35 jours avec la moyenne de l’UE à 27 (14 juin).
La fiscalité sur le salarié moyen en France ressort à 54,68 % en 2020, en très légère baisse par rapport à l’an passé (-0,05 %) grâce à la réduction de l’impôt sur le revenu, annoncée suite à la crise des Gilets jaunes.
L’Allemagne, est sixième du classement, avec une libération sociale et fiscale le 4 juillet, un jour plus tôt qu’en 2019.
Le rapport qualité prix des dépenses est moyen pour les retraites et pour l’éducation. Pour ce dernier poste, alors que la France dépense 155 milliards d’euros par an, elle n’arrive qu’en dix septième position parmi 27 pays européens.

https://www.contrepoints.org/2020/07/19/376578-jour-de-liberation-fiscale-du-salarie-moyen-en-france

Capture

Laisser un commentaire