Recul de l’assurance de prêt en 2019: 15 000 euros de surcoût par emprunteur!

Comment expliquer ce recul malgré une législation qui se positionne largement en faveur de l’emprunteur?
– Au moment de l’octroi du crédit, le conseiller bancaire informe rarement son client de son droit de choisir ou de changer d’assurance de prêt.
– L’établissement prêteur fait régulièrement pression auprès de son client, remettant en cause la viabilité de son dossier d’emprunt mais également en remettant en question son taux de crédit dans le cas où celui-ci choisirait une délégation d’assurance.
– La relation entre les courtiers en crédit et les banques s’est particulièrement détériorée en 2019. Les courtiers ne peuvent plus présenter de dossiers d’emprunt qui seraient couverts par une assurance externe à celle de la banque sans se retrouver menacés par la banque de couper le partenariat en cours. Pourtant, plus de la moitié des emprunteurs passent par un courtier lors de leurs démarches pour emprunter.
– Lorsque l’emprunteur souhaite résilier son contrat groupe bancaire, les banques usent de nombreuses manœuvres dilatoires empêchant ainsi celui-ci de bénéficier de son droit à la substitution.

https://www.mysweetimmo.com/2020/07/19/recul-de-lassurance-de-pret-en-2019-15-000-euros-de-surcout-par-emprunteur/

 

Immobilier

Laisser un commentaire