Les Vingt-Sept s’accordent sur un plan de relance à 750 milliards d’euros

Les Européens se sont entendus sur la pharamineuse enveloppe destinée faire repartir les économies du bloc. Elle sera financée par un emprunt commun. Rabais, État de droit, climat… De nombreuses concessions ont été consenties pour arracher un compromis
Le montant des subventions destinées à relancer et moderniser les économies du bloc ébranlées par la crise du coronavirus est ramené à 390 milliards d’euros, au lieu des 500 milliards qu’avaient poussés conjointement la France et l’Allemagne au nom de la solidarité européenne face à la crise du Covid-19. Inversement, les prêts mis à disposition des États membres prennent de l’ampleur, passant de 250 à 360 milliards.
La France tire son épingle du jeu. Elle touchera 40 milliards au lieu de 35 pour l’aider à financer son plan de relance. Les subventions octroyées à l’Italie son en recul de 200 millions d’euros, à 81,4 milliards. L’Espagne perd aussi.
Mark Rutte, très suspicieux dès lors qu’il est question d’«argent facile» et à cheval sur les réformes, obtient son frein d’urgence permettant à un ou plusieurs États membres de geler les subventions promises à un pays si le plan de relance proposé n’est pas jugé pertinent ou si sa mise en œuvre est trop lente ou non satisfaisante. Cet instrument porte en lui les germes de combats futurs entre les Vingt-Sept.
Pour embarquer la Pologne et la Hongrie, les Européens ont veillé à ne pas pousser les feux sur les conditionnalités en matière d’État de droit. Idem les exigences en matière de climat. L’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050 est désormais un objectif européen et non un objectif national pour chaque État membre.
Comme l’UE va augmenter son plafond de ressources afin de permettre à la Commission d’emprunter cet argent sur les marchés financiers, il faudra aussi l’accord préalable des Parlements nationaux et régionaux de l’UE avant la fin de l’année…

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/plan-de-relance-europeen-les-vingt-sept-parviennent-a-un-accord-historique-20200721

 

Drapeau européen
BCE
Europe
Drapeau européen

Laisser un commentaire