L’euthanasie démographique de l’Europe

Selon les projections d’Eurostat, la bascule se rapproche, c’est pour 2027, date à partir de laquelle la population des pays membres de l’Union européenne va commencer à décroître et perdre un peu plus de 8 millions d’habitants à l’horizon 2050. C’est un peu comme si l’Autriche était rayée de la carte durant cet intervalle.

Si l’attention est portée sur les 20–64 ans, c’est-à-dire la population en âge de travailler, la bascule ce n’est pas 2027, elle s’est déjà produite. La date: 2011. Depuis, le nombre des 20 – 64 ans s’est réduit de près de 5 millions de personnes et la tendance va aller en s’accélérant. La saignée est impressionnante, plus de 35 millions de travailleurs en moins entre 2020 et 2050 c’est quasiment l’équivalent de la force de travail française qui est appelée à disparaître de l’UE.

C’est aussi, à coup sûr, des problèmes de financement des systèmes des retraites, de santé avec l’alourdissement du coût de la dépendance et l’alourdissement du déficit public, etc.

On s’aperçoit que des pays comme l’Allemagne siphonne les actifs d’autres pays. Parmi les principales économies de la région la Pologne pourrait perdre de son côté plus de 5 millions de travailleurs, soit près du quart de sa force de travail. La Slovaquie… 22%. En d’autres termes, le départ de jeunes du cru, notamment diplômés, s’il est encouragé par une politique volontariste de l’un des États membres pour attirer les jeunes talents, ne peut être vécue que comme une agression.

https://www.xerficanal.com/economie/emission/Alexandre-Mirlicourtois-L-euthanasie-demographique-de-l-Europe_3748811.html

Europe
Drapeau européen
Vingt-Sept
Drapeau européen

Laisser un commentaire