L’AMF met la main sur la fraude dite « pratique de la bouilloire »

La technique de la bouilloire (ou boiler room) est une pratique dans laquelle une pseudo société de courtage ou de gestion approche des investisseurs – souvent par téléphone – et leur fait miroiter un formidable potentiel de hausse d’une action qu’il faut saisir rapidement. Les achats ainsi suscités font monter le cours et servent l’argumentaire de l’entité qui suscite d’autres achats, entretenant de fait une pression acheteuse sur ce titre. Outre le fait que cette entité ne dispose d’aucune autorisation ou agrément pour proposer ces titres à la vente, elle omet de préciser à ses interlocuteurs qu’elle détient des quantités souvent importantes de ces actions ou qu’elle agit pour le compte d’un client qui souhaite en vendre.

https://www.amf-france.org/fr/actualites-publications/communiques/communiques-de-lamf/lamf-rend-publique-la-transmission-au-parquet-national-financier-de-deux-dossiers-denquete-revelant

AMF

Laisser un commentaire