Immobilier: « Vers une accalmie de la hausse des prix, selon les avant-contrats des notaires »

Avec le déconfinement, un effet rattrapage a été observé en juin et cette reprise s’est poursuivie en juillet mais n’a pas permis de retrouver le niveau d’activité d’avant-crise ou celui de juin 2019. Une diminution des volumes sans doute inférieure à 10 % devrait pouvoir être constatée en 2020 par rapport à 2019, ce qui représente un peu plus de 100.000 mutations en moins. Prédire une baisse plus élevée encore est certainement déraisonnable et non étayée. »

Nous sommes dans une situation attentiste et il faudra observer les transactions de la rentrée de septembre 2020. L’évolution des prix dépendra pour beaucoup des capacités de financement, notamment du recours aux crédits: facilité d’obtention, niveau des taux d’intérêt. »

« L’analyse des derniers avant-contrats semble toutefois poindre vers une accalmie de cette tendance générale haussière: la projection de l’évolution des prix constatés en France métropolitaine au 1er trimestre 2020 semble poursuivre sa hausse en août 2020, mais à un rythme un peu plus faible, tant pour les appartements (+1,1 % contre +2,3 % au 1er trimestre 2020) que sur celui des maisons (+0,3 % contre +1,5 % au 1er trimestre 2020), même si ces indicateurs doivent être considérés avec prudence compte tenu, notamment, du plus faible nombre d’avant-contrats enregistrés pendant la période de confinement. »

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-achete/immobilier-vers-une-accalmie-de-la-hausse-des-prix

notaires

Laisser un commentaire