Emprunter avec une maladie pour acheter son logement: qui pourra vraiment profiter de la nouvelle aide?

Cancer, VIH, insuffisance rénale, diabète, antécédent cardiaque, hépatite C… Pour qui a été touché par une maladie grave ou souffre d’une pathologie chronique, emprunter pour une maison ou un projet professionnel est souvent un chemin semé d’embûches.

Tandis que les pourparlers pour faire évoluer les pratiques se poursuivent du côté de la convention Aeras, la région Ile-de-France s’apprête à lancer, le 25 août, un dispositif complémentaire original: elle prendra en charge financièrement certaines « surprimes » (les surprimes sont les coûts d’assurance dépassant les tarifs qui seraient appliqués sans maladie). Objectif: que les personnes concernées paient l’assurance à un prix « normal ».

Un fonds régional de 3,7 millions d’euros a été mis sur pied pour financer l’expérimentation, jusqu’à fin 2021. Elle sera menée dans un premier temps avec cinq banques et compagnies d’assurances qui se sont portées volontaires – CNP Assurances, Natixis Assurances, La Banque postale, Banque populaire Rives de Paris, Banque populaire Val de France, Caisse d’épargne Ile-de-France. « Des discussions sont en cours avec d’autres acteurs, ce qui permettra d’étendre le réseau de distribution du dispositif ».

https://www.lemonde.fr/argent/article/2020/07/21/emprunter-avec-une-maladie-pour-acheter-son-logement-qui-pourra-vraiment-profiter-de-la-nouvelle-aide_6046800_1657007.html 

emprunter

Laisser un commentaire