Facebook accepte de payer 106 millions d’euros au fisc français

C’est l’épilogue d’un long bras de fer avec Bercy. Facebook France a accepté de régler un arrière d’impôts de 106 millions d’euros, dont 22 millions de pénalités, pour clore un contentieux avec le fisc français, révèle le magazine Capital ce lundi 24 août. Selon les documents consultés par le site d’actualité économique, cette ardoise fait basculer dans le rouge les résultats de la filiale française du réseau social, qui affiche désormais une perte de 88 millions d’euros pour l’exercice 2019.

Pour l’année 2019, Facebook France a payé 8,46 millions d’euros d’impôt sur les sociétés, soit une hausse « de près de 50% par rapport à l’année dernière », a précisé dans une déclaration transmise à l’AFP. Mais selon Capital, le montant des impôts réglés par l’entreprise dans l’Hexagone reste très minoré au regard du chiffre d’affaires de 70 milliards de dollars réalisé par le groupe en 2019. D’après les calculs du magazine, le réseau social aurait généré environ 1,3 milliards en France et aurait dû s’acquitter de près de 150 millions d’euros d’impôts.

https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-accepte-de-payer-104-millions-d-euros-au-fisc-francais-7800742205

 

facebook

Laisser un commentaire