Québec: trop d’impôts pour les 100 000 $ et plus?

Petit rafraîchissement de mémoire: le gouvernement du Québec a introduit en 2013 un nouveau palier de taux marginal de 25,75 % pour les « riches » contribuables gagnant 100 001 dollars et plus.

Le précédent « plafond » était de 24 %. Combinée au taux marginal de 24,22 % du fédéral, la hausse provinciale eut pour effet de faire bondir le taux marginal combiné de 48,2 à 49,97 % pour les nantis.

Selon l’étude Effort fiscal des plus riches: une vérité qui dérange, la réforme fiscale de 2013 du gouvernement du Québec, qui a fait passer le taux marginal combiné de la classe de revenu très élevé de 48,22 % à 49,97 %, a eu pour conséquence de faire chuter le revenu total de cette classe de 1,19 milliard de dollars.

La réforme de l’impôt fédéral de 2016 qui a fait grimper le taux marginal combiné de 49,97 % à 53,31 % pour les contribuables à revenus élevés a généré encore plus de pertes fiscales.

Les « riches » contribuables ont déclaré par la suite un revenu imposable nettement inférieur: en baisse de 2,7 milliards de dollars par rapport à l’année précédente.

Et par conséquent, Québec et Ottawa ont vu les recettes fiscales de cette classe de contribuables chuter de 1,17 milliard de dollars.

https://www.journaldemontreal.com/2020/08/27/trop-dimpots-pour-les-100000–et-plus

 

Impôts

Laisser un commentaire