L’économie américaine s’est effondrée mais les revenus des ménages ont bondi

Aux États-Unis, la première estimation des comptes nationaux montre que, après un recul de 5 % à rythme annualisé au premier trimestre de 2020, le PIB réel a chuté de 31,7 % au deuxième trimestre.

Les comptes nationaux américains indiquent que le revenu disponible réel des ménages a crû à un rythme annualisé de 44,9 % au cours du deuxième trimestre, un autre résultat historique. Cela est attribuable à l’explosion des transferts des gouvernements vers les ménages, les revenus salariaux ayant fortement reculé. Les importants chèques envoyés par le gouvernement fédéral et la généreuse bonification des paiements d’assurance-emploi semblent ainsi avoir plus que compensé le choc salarial découlant de l’arrêt d’une bonne partie de l’économie américaine au printemps. Cette poussée des revenus, combinée à la baisse de la consommation, a fait bondir le taux d’épargne des ménages américains de 9,5 % au premier trimestre, à 25,7 % au deuxième.

Maintenant que le déconfinement et la remontée de l’emploi sont bien amorcés, le défi pour les gouvernements sera de retirer graduellement cette aide sans engendrer un choc négatif de revenu qui pourrait compromettre la reprise.

https://www.lesaffaires.com/dossier/signaux-forts/la-resilience-des-revenus-des-menages-soutiendra-la-reprise-economique/619287

 

Laisser un commentaire