Immobilier : le coronavirus fait-il fuir les locataires parisiens ?

Les effets de la pandémie se font ressentir avec vigueur sur le marché locatif. Les demandes ont brutalement chuté à Paris. Parallèlement, de nombreux propriétaires de logements en location saisonnière devraient opter pour la location longue durée.
Ainsi, les recherches de logements à louer à Paris ont chuté de 23 % entre le 11 mai – date du déconfinement – et le 31 août 2020 comparés à la même période de l’année précédente. Une tendance d’autant plus spectaculaire que les recherches de locations ont augmenté dans les 9 autres grandes villes étudiées
La tendance est similaire pour l’achat. Sur la même période, la demande de biens a certes continué d’augmenter à Paris (+5 %), mais dans une proportion très réduite comparée à la demande dans les autres villes. Celles où les demandes ont vraiment explosé sont Bordeaux (+164 %), Nantes (+139 %) et Strasbourg (+100 %).
Autre phénomène inédit depuis la pandémie de coronavirus : l’explosion des biens mis en location longue durée à Paris. Ils augmentent de 64 % entre le 1er juin et le 31 juillet 2020 comparés à la même période en 2019. La hausse est également très sensible à Nice (52 %), Bordeaux (39 %), Rennes (+34 %) et Nantes (+32 %). En revanche, à Lyon, Marseille, Strasbourg et Mulhouse il n’y a pas eu d’augmentation.

https://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/immobilier-le-coronavirus-fait-il-fuir-les-locataires-parisiens-1239706

 

Laisser un commentaire