Le Mouvement Desjardins prévoit une reprise longue et inégale au Québec

« À cause de la pandémie, peut-être que les ratios auront changé, que la rentabilité de la compagnie ne sera plus la même et que la qualité des actifs sera différente. »
Desjardins a également décidé de maintenir au moins pour l’automne ses mesures d’allègement permettant à ses membres et clients de pouvoir reporter des paiements sur des produits comme les hypothèques en plus d’obtenir un taux d’intérêt réduit sur les cartes de crédit.
À l’heure actuelle, la coopérative a accepté 308 000 demandes de report. Puisque certains programmes gouvernementaux de soutien viennent bientôt à échéance, il semble difficile de savoir quand on pourra décréter la fin des reports.
« Ce qu’on constate, c’est qu’il y a encore des secteurs et des régions sous pression, a dit M. Cormier. Et aujourd’hui je pense que personne ne peut prévoir quel sera le portrait en janvier, février, mars. »
Desjardins table sur une contraction de 5,7 % du produit intérieur brut nominal pour l’année en cours avec un rebond de 7,6 % en 2021. Même si la reprise est entamée, elle est inégale puisque des secteurs, comme l’hébergement, la restauration, le commerce de détail, l’aéronautique et le divertissement, sont touchés davantage.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-09-03/le-mouvement-desjardins-prevoit-une-reprise-longue-et-inegale.php

 

Laisser un commentaire