Après le Japon, quels autres accords commerciaux pour le Royaume-Uni ?

Le Royaume-Uni a remporté vendredi un premier succès commercial post-Brexit en nouant un accord de libre-échange avec le Japon, mais le plus dur reste à faire avec des négociations en cours ardues, notamment avec l’Union européenne. Avec les États-Unis, les discussions avancent lentement et il semble difficile d’envisager une issue positive avant l’élection présidentielle américaine de novembre.

Les dernières escarmouches entre Londres et Bruxelles n’arrangent pas les choses et la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a averti qu’il n’y aurait « aucune chance » d’accord si Londres violait le traité international sur le Brexit.

Les discussions formelles ont débuté ces derniers mois avec l’Australie et Nouvelle-Zélande. Londres espère obtenir avec chacun des deux un accord de libre-échange qui couvre 80% du commerce au cours des trois prochaines années. Pas de résultat actuellement pour le Canada, Égypte, Mexique, Singapour, Turquie, Algérie.

Le Royaume-Uni a conclu avec la Corée du Sud, Suisse, Israël, Maroc, Tunisie des accords commerciaux qui prendront effet à partir du 1er janvier et remplaceront ceux dont bénéficiait le pays grâce à son appartenance à l’UE.

https://www.latribune.fr/economie/international/apres-le-japon-quels-autres-accords-commerciaux-pour-le-royaume-uni-856970.html

 

accords commerciaux

Laisser un commentaire