La fiscalité des cryptos: une affaire d’États très perfectible

PWC, le géant de l’audit, vient de publier un rapport sur la fiscalité mondiale des cryptomonnaies. Il démontre que les actifs numériques sont désormais pris au sérieux par les régulateurs mais que leur cadre réglementaire doit être largement amélioré pour s’adapter au rythme des innovations du secteur. Le cabinet conseil a déterminé un classement à partir d’un indice élaboré par ses soins. Ce PWC Crypto Tax repose sur vingt critères liés à la fiscalité des cryptomonnaies.

C’est le Liechtenstein qui arrive en tête, suivi de Malte, de l’Australie et de la Suisse. La France quant à elle, occupe la septième place du classement. Une position assez honorable liée vraisemblablement à son visa AMF (Autorité des Marchés Financiers) et au statut de prestataires de services sur actifs numériques (PSAN), créé dans le cadre de la loi PACTE, qui sera obligatoire à partir du 18 décembre 2020.

Aussi, le rapport préconise t-il, face à un écosystème en mouvement perpétuel, d’adopter une réglementation qui définirait les grandes orientations fiscales et juridiques sans les figer. Des principes mais pas de prescriptions limitatives.

https://cryptoactu.com/la-fiscalite-des-cryptos-une-affaire-detats-tres-perfectible/#close

fiscalité des cryptos

Laisser un commentaire