Covid-19: au printemps, chaque vie sauvée aurait « coûté » 6 millions d’euros

L’économiste Patrick Artus a tenté d’estimer, par des modélisations, les conséquences des mesures contre le Covid-19 sur les finances publiques.

Démonstration: au printemps, les deux mois de confinement ont provoqué un plongeon de l’activité de 10 %. « Un mois de confinement strict coûte, à court terme, 5 points de produit intérieur brut (PIB) », détaille-t-il, évaluant le dommage à long terme à 2,5 points. S’appuyant sur les données des épidémiologistes, M. Artus estime le nombre de vies sauvées à environ 20 000 par mois. « Un point de PIB représentant 24 milliards d’euros, ça fait très cher la vie », résume-t-il, chiffrant celle-ci à environ 6 millions d’euros. Soit bien plus que l’estimation de la valeur ajoutée d’un travailleur tout au long de sa carrière.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/10/28/covid-19-au-printemps-chaque-vie-sauvee-aurait-coute-6-millions-d-euros_6057637_823448.html

Covid-19

Laisser un commentaire