Pandémie de Covid-19: les investissements étrangers directs ont chuté de moitié au premier semestre 2020 (CNUCED)

La crise du coronavirus a fait chuter les investissements étrangers directs (IED) de 49% au premier semestre 2020 par rapport à la même période il y a un an et sont en passe de chuter jusqu’à 40% pour l’année, poussés aussi par la crainte d’une profonde récession mondiale, a annoncé mardi la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

Pour la CNUCED, la situation dans les pays développés illustre cette inquiétude. En effet, au cours du premier semestre, les économies développées ont enregistré la chute la plus importante des IED, s’effondrant de 75% dans les pays riches, à 98 milliards de dollars, un niveau jamais atteint depuis 1994. Les flux d’IED vers l’Amérique du Nord ont ainsi chuté de 56% au cours de cette même période, pour atteindre 68 milliards de dollars. Les flux d’IED vers l’Afrique subsaharienne ont diminué de 21% pour atteindre un montant estimé à 12 milliards de dollars.

Plus largement, la chute des IED devrait ralentir au second semestre, donnant lieu à une baisse annuelle de 30 à 40% sur l’ensemble de l’année. Le taux de déclin dans les économies développées devrait s’aplatir car certaines activités d’investissement semblent reprendre au troisième trimestre. Les flux vers les économies en développement devraient se stabiliser, l’Asie de l’Est montrant des signes de reprise imminente.

https://news.un.org/fr/story/2020/10/1080772

Pandémie de Covid-19

Laisser un commentaire