Immobilier: voici les quartiers les plus bruyants de la capitale

Votre quartier est-il plutôt calme… ou plutôt bruyant? Pour le savoir, le spécialiste de la location Flatlooker a comparé les niveaux sonores dans les différents arrondissements de Paris. Par exemple, remarque Flatlooker, le 7e arrondissement de Paris (celui de la Tour Eiffel) a vu la fréquentation touristique chuter après la crise épidémique, tout comme l’affluence dans les restaurants. Ces éléments expliquent en partie la chute brutale du niveau sonore du quartier. A l’inverse, les restaurants du 3e et 4e arrondissement de Paris auraient eu tendance à étendre leurs terrasses à l’extérieur en 2020. Ce qui aurait limité bien plus fortement la diminution de bruit dans les rues avoisinantes.

Au-delà de ces constats – pour lesquels on peut difficilement tirer des conclusions de long terme – Flatlooker montre surtout les différences sonores en fonction de l’emplacement de l’appartement dans l’immeuble. Ainsi, sur un bâtiment de 7 étages, les niveaux sonores moyens diffèrent de façon non négligeable. En 2020, à Paris, les rez-de-chaussée étaient en moyenne soumis à des intensités sonores de 43,9 décibels (fenêtre ouverte) en journée. Au 7e étage, par comparaison, les locataires « gagnent » en moyenne 2 décibels.
Dernier enseignement de l’étude, plus évident celui-ci: les appartements donnant sur une rue piétonne se montrent bien plus bruyants que ceux orientés vers une cour ou un jardin.

https://www.capital.fr/immobilier/immobilier-voici-les-quartiers-les-plus-bruyants-de-la-capitale-1384346

Immobilier

Laisser un commentaire