Immobilier à Montréal et Québec: hausse inégalée des ventes résidentielles en octobre

Dans la région de Montréal, les données indiquent une «hausse historique de 37% des ventes en octobre», par rapport au même mois, l’an dernier, selon Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché à l’APCIQ. Dans le même temps, l’Association constate une baisse toujours substantielle des inscriptions en vigueur dans les secteurs périphériques à l’île.

Les plus fortes progressions sont observées dans les marchés comme Vaudreuil-Soulanges (+63%), la Rive-Nord (+52 %) et Laval (+38%). D’autres affichent aussi des hausses remarquables. C’est le cas de Saint-Jean-sur-Richelieu (+33%), la Rive-Sud (+31%) et l’île de Montréal (+29%). Par ailleurs, l’APCIQ fait état de croissance des ventes pour les immeubles à revenus (plex) et la copropriété (+37 %), et même l’unifamiliale (+36%).

Les ventes résidentielles ont bondi de 45% dans le marché immobilier de la région du Québec, tandis que les inscriptions ont diminué de 40%. Le prix médian des unifamiliales a aussi crû de 6% par rapport au mois d’octobre 2019.

https://www.journaldemontreal.com/2020/11/03/immobilier-a-montreal-et-quebec–hausse-inegalee-des-ventes-residentielles-en-octobre

Immobilier

Laisser un commentaire