Les pièges du plan d’épargne retraite

Parmi les moyens de maintenir son niveau de vie, le nouveau plan d’épargne retraite (PER) a tout pour plaire… en théorie. Créé par la loi du 22 mai 2019, il permet de toucher un capital ou une rente; les versements sont déductibles des impôts; et l’épargnant peut y loger toutes les autres sommes épargnées pour la retraite, quel que soit le support. Malheureusement, les banques et les assureurs ont fait disparaître l’essentiel: l’intérêt financier de ce produit. Son rendement est faible, et les frais prélevés à chaque versement ainsi que chaque année pèsent lourdement sur les fonds épargnés.

Pourquoi? D’après 60 millions de consommateur, ce sont les frais qui grèvent la rentabilité. Déjà, ils prélèvent en moyenne 2,5 % sur chaque versement. Mais certains vont jusqu’à 5 %. Cela signifie alors que, pour 100 € versés dans votre PER individuel, 95 € seulement seront investis! De plus, ils frappent les fonds en euros de frais de gestion allant jusqu’à 2 % par an, alors qu’ils peinent à dépasser le 1 % de rendement ces dernières années… Il faut aussi payer la gestion des autres actifs (jusqu’à 1,50 % pour la gestion pilotée ou pour la gestion libre).

https://www.60millions-mag.com/2020/11/05/les-pieges-du-plan-d-epargne-retraite-17857

épargne retraite

Laisser un commentaire