2019: sans les nouvelles mesures, les prélèvements obligatoires auraient augmentés

En 2019, le taux de prélèvements obligatoires baisse de 0,7 point à 44,1 % du PIB principalement sous l’effet des mesures nouvelles qui contribuent à hauteur de 23,6 milliards d’euros à leur diminution. Hors mesures nouvelles, les prélèvements obligatoires auraient progressé plus rapidement que le PIB en valeur (+ 3,4 % contre + 2,8 %), en lien avec une conjoncture macroéconomique favorable aux finances publiques, avec notamment une masse salariale dynamique et un bénéfice fiscal des entreprises en forte hausse.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4930012

prélèvements obligatoires

Laisser un commentaire