Le Conseil d’orientation des retraites relativise les déficits à venir

Pour piloter le système de retraite, le COR considère qu’il vaut mieux regarder le poids des dépenses dans le PIB. Il devrait bondit à 15,2 % en 2020, mais il est appelé à baisser rapidement ensuite.

Selon ce document qu’ont pu lire « Les Echos », le besoin de financement en 2020 serait de 23,4 milliards d’euros (1,1 % du PIB) avec une chute de l’activité de 10 %. Mais ce rapport ne tient pas compte des effets économiques du deuxième confinement, qui ont conduit le gouvernement à dégrader sa prévision de récession à -11 %. Avec le reconfinement , le déficit du système de retraite s’alourdirait de 1,6 milliard.

Si l’on fait l’hypothèse que son effort est constant, en pourcentage de PIB, autrement dit que le poids de ses contributions et subventions d’équilibre aux régimes déficitaires reste le même qu’en 2020, le besoin de financement du système de retraite ne se résorberait pas avant 2042-2043, avec une hypothèse de croissance de 1,3 % de la productivité. En 2025, ce besoin de financement ne dévierait pas de la prévision antérieure, à 0,3 point de PIB.

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/le-conseil-dorientation-des-retraites-relativise-les-deficits-a-venir-1267974

retraites

Laisser un commentaire