Vers une année record pour l’épargne en France

Sur les trois premiers trimestres de l’année, la crise du Covid-19 a engendré une épargne supplémentaire de l’ordre de 90 milliards d’euros, soit 4 % du PIB.

Ainsi, le taux d’épargne des Français qui était de l’ordre de 15 % au quatrième trimestre 2019 est passé à près de 26 % au deuxième trimestre de cette année.

Voulant avoir une disponibilité rapide de cette épargne, les Français ont privilégié les placements les plus liquides comme le Livret A. Entre janvier et octobre, la collecte nette du Livret A s’est élevée à presque 25 milliards d’euros. En revanche, l’assurance-vie, a connu une décollecte de 7,3 milliards d’euros.

Selon un rapport trimestriel du groupe BPCE, les titres ont fait l’objet entre mars et septembre « d’achats opportunistes » pour 15,6 milliards d’euros, contre 1,4 milliard en moyenne en 2018 et 2019 sur la même période. Avec l’effondrement des marchés en mars qui ont depuis rebondi, un certain nombre d’épargnants ont vu une opportunité d’investir à bon compte.

Selon un sondage Kantar mené pour la Banque de France, « seul un Français sur quatre déclare avoir pu mettre plus d’argent de côté que d’habitude » durant le confinement.

https://www.leparisien.fr/economie/vers-une-annee-record-pour-l-epargne-en-france-27-11-2020-8410890.php

Laisser un commentaire