Conseillers en immigration VS avocats en immigration

Si ce n’est pas nouveau que les conseillers en immigration peuvent aider les citoyens à remplir leur demande de visa, la profession tend à se professionnaliser davantage et surtout à séduire de plus en plus de monde.
À la rentrée 2021, le diplôme requis ne sera plus un diplôme collégial, mais universitaire. Pressentie pour l’offrir, l’Université de Sherbrooke s’est finalement retirée du projet. « Une nouvelle évaluation du dossier a mené à cette décision », explique-t-on à l’Université de Sherbrooke, sans en dire davantage.


Le Barreau du Québec via la conseillère en communication du bâtonnier a toutefois fait parvenir un courriel dans lequel on peut lire : « La compétence et l’intégrité de celles et ceux qui représentent (une clientèle vulnérable) sont des exigences incontournables. Les avocats sont très bien placés pour agir en matière d’immigration grâce à leur formation juridique, leur Code de déontologie, leur compte en fidéicommis, leur assurance responsabilité professionnelle, l’existence du Fonds d’indemnisation et la surveillance du Syndic. Nous croyons que seul un conseiller juridique devrait représenter un client en immigration afin de le protéger adéquatement. »

https://www.droit-inc.com/article27842-Conseillers-en-immigration-VS-avocats-en-immigration

 

Laisser un commentaire