Palmarès des œuvres les plus chères de 2020

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Bacon, Hockney et Rothko, qui figuraient déjà dans le Top 10 de 2019, sont certes encore présents cette année, mais Claude Monet et Jeff Koons en sont absents. On devait à ces deux artistes si différents un sommet impressionniste à 110,7m$ (Claude Monet, Meules) et l’ascension d’une sculpture contemporaine à 91,1m$ (Jeff Koons, Rabbit).
Voici les 5 œuvres (et autant d’artistes) les mieux vendus en 2020:
1. 84,55 m$ – Francis BACON; Inspired by the Oresteia of Aeschylus (1981), Sotheby’s (NY), le 29/06/2020. Ce grand triptyque de 1981 fait partie des 28 triptyques peint par Bacon.
2 – 76,6 m$ – WU Bin ; Views of a Lingbi stone, Poly International, le 18/10/2020.
Ce rouleau de près de 11 mètres de long a été réalisé en 1610. C’est l’une des œuvres les plus importantes créée pour Mi Wanzhong par le célèbre peintre à la fin de la dynastie Ming. Cette performance au seuil de 80 millions fait de Wu Bin le deuxième artiste chinois le plus coté, après QI Baishi,
3 – 46,2 m$ – Roy LICHTENSTEIN ; Nude with Joyous Painting (1994), Christie’s, le 10/07/2020. Réalisée à la fin de l’immense carrière du grand artiste pop américain, cette œuvre emblématique révélant une jeune femme blonde vêtue d’un seul bandeau bleu et de rouge à lèvres n’avait jamais été présentée aux enchères jusqu’alors. Vendue bien au-dessus de son estimation (autour de 30m$).
4 – 39,5 m$ – REN Renfa ; Five drunken princes returning on horseback, Sotheby’s, le 08/10/2020. Cette peinture à l’encre de Chine est la plus précieuse jamais vendue par Sotheby’s Hong Kong et, pour tout dire, la deuxième meilleure adjudication pour toute œuvre vendue par la maison de ventes à Hong Kong. Le parchemin de la fin du XII début du XIVe de la dynastie Yuan, de plus de deux mètres de long, avait déjà atteint 6m$ chez Christie’s Hong Kong en 2009.
5 – 38,7 m$ – Cy TWOMBLY ; Untitled [Bolsena] (1969), Christie’s, le 06/10/2020 Issue d’une série emblématique de 14 œuvres réalisées au lendemain de la mission Apollo 11, cette œuvre de Twombly fusionne avec éloquence peinture, dessin et écriture, dans une thèse lyrique sur le temps et l’espace. Untitled [Bolsena] (1969) se distingue par sa complexité chromatique et rythmique. En moins de 20 ans, son prix aura été multiplié par 37 (1,5m$ – Sotheby’s, New York, le 6 May 1992).

https://fr.artprice.com/artmarketinsight/palmares-oeuvres-2020

 

Laisser un commentaire