Rapport Tracfin sur les tendances et analyses des risques de blanchiment de capitaux

Concernant les principaux risques, les secteur du BTP, commerce et distribution représentent une part très significative. On peut également citer l’art et l’immobilier. Cette année un risque concernant la fraude à l’indemnisation du chômage partiel est estimé à 225 millions d’euros.

On peut souligner que les actifs numériques sont clairement identifiés depuis 2019 comme acteur du financement du terrorisme du fait de l’anonymat. Tracfin plaide pour une législation harmonisée au niveau européen.

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/tracfin/2020%2012%2001_%20Faits%20saillants_RTA%202020%20DEF.pdf

 

Laisser un commentaire