Les ravages de la crise sur notre commerce extérieur

Le bilan à destination de nos trois voisins directs est calamiteux : sur les 9 premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2019 le recul s’étale de 27,5% en direction du Royaume-Uni, à près de 18% vers l’Italie, avec une moyenne de 22%, soit 10 points de plus qu’avec le reste de l’Union Européenne.

La meilleure résistance de sa demande domestique entretient un flux d’importations important, d’autant plus que, les concurrents étrangers vont se positionner là où il y a des proches de résistances, faute de pouvoir trouver chez eux le zest de soutien nécessaire, et que de l’autre elle voit totalement s’asséché ses grands débouchés avec trois de ses principaux marchés à l’export à l’agonie. La France doit maintenant affronter une autre contagion, celle du commerce extérieure.

https://www.xerficanal.com/economie/emission/Alexandre-Mirlicourtois-Les-ravages-de-la-crise-sur-notre-commerce-exterieur_3749215.html

 

Laisser un commentaire