Libre installation des notaires : la Chancellerie publie une enquête-bilan de la 1e vague

Le ministère de la justice a sondé les notaires nommés dans le cadre de la 1re carte d’installation 2016-2018. Deux tiers dressent un bilan positif de leur installation même si la crise sanitaire apporte des incertitudes quant à leur développement futur.
Parmi les nombreux enseignements de ce bilan, on retiendra que :
– 85 % des répondants se sont effectivement installés et 98 % étaient toujours en activité en mars 2020 ;
– le parcours moyen de la nomination à l’installation est de 6 mois pour l’ensemble des candidats nommés ;
– 72 % des candidats nommés ont déclaré l’avoir été dans la commune où ils souhaitaient s’installer ;
– 73 % des offices sont détenus par une personne physique ;
– 67 % dressent un bilan positif de leur installation.
Pour 96 %, la Covid-19 et la période de confinement, du 17 mars au 11 mai 2020, ont eu un impact sur leur activité. 85 % des notaires installés déclarent ne pas avoir pu développer leur activité pendant le 1er confinement et un retour à la normale semble incertain. Le degré d’impact sur leur activité est fort pour 62 %, dont 10 % anticipent même un risque de faillite.

https://www.efl.fr/actualites/patrimoine/details.html?ref=f98c61293-ca6c-4c8a-94fa-e465b94f0be6

 

Laisser un commentaire