L’immobilier aura du mal à guérir du Covid selon BPCE

Pour 2021 BPCE prévoit un peu plus de 95 000 mises en chantiers contre 118 300 en 2019, avant la crise sanitaire, selon les chiffres du gouvernement. Le nombre de chantiers continuerait de se contracter en 2022 (93 000 unités environ) et en 2023 (90 000 unités environ).
Du côté de la construction des logements collectifs, « la tendance à l’assèchement des projets aura un véritable impact pour les années 2021 et 2022 », poursuit le directeur des études.
Selon les prévisions du groupe bancaire, 338 000 logements devraient être autorisés à la construction l’année prochaine, 360 000 en 2022 et 378 000 en 2023, contre un peu plus de 408 000 en 2019, avant la crise du Covid.
Enfin, tous projets confondus (dans le neuf et l’ancien), BPCE table sur 1 055 000 projets immobiliers réalisés en 2021 contre

https://www.lemoniteur.fr/article/l-immobilier-aura-du-mal-a-guerir-du-covid-selon-bpce.2122594

 

Laisser un commentaire