Paris : l’immobilier commercial à l’aube d’un grand chambardement ?

Les chiffres de Seloger bureaux et commerces, extraits pour Le Parisien, montrent d’ailleurs qu’il n’y a pas eu d’explosion de l’offre ces derniers mois pour Paris. Au contraire : sur un an, les offres de location comme de vente de locaux commerciaux baissent de plus de 30 % en moyenne dans Paris…

Chez Bureauxlocaux.com, on observe une dynamique nouvelle : la part de commerces passés dans leur outil de pré-estimation (afin d’obtenir une fourchette de prix de vente ou de location) a doublé à Paris en l’espace de quelques mois, allant de 25 % avant l’été à 50 % en décembre (contre 40 % au niveau national).

« Ils se renseignent plus afin de voir combien ça vaut, explique Antoine Amant, le directeur du développement. Mais cela ne se traduit pas encore tout de suite par des mises en vente. »

Le Covid-19 ne tuera cependant pas les commerces physiques à Paris, veulent croire les professionnels. Chez Point de vente, ces dernières semaines, les nombres de visites et d’offres sont en augmentation par rapport à il y a un an. « On a des gens qui se disent : allez, j’y vais ! » résume David Brami. Chez Knight Frank, on fait preuve du même optimisme : « Ça peut paraître alarmant, explique Antoine Salmon. Mais il faut une perspective plus lointaine : ça va peut-être être le calme plat pendant plusieurs mois, mais on n’a pas de doute que ça repartira. »

https://www.leparisien.fr/immobilier/paris-l-immobilier-commercial-a-l-aube-d-un-grand-chambardement-22-12-2020-8415515.php

 

Laisser un commentaire