Immobilier : ces régions où les prix des terrains dégringolent

Or si les prix du foncier augmentent dans une majorité de territoires… ils semblent reculer dans cinq anciennes régions. D’après l’étude ministérielle en effet, en Bretagne, en Nord-Pas-de-Calais, en Franche-Comté, en Champagne-Ardennes et en Rhône-Alpes, le prix du mètre carré de terrain à bâtir aurait connu des chutes de prix entre 2018 et 2019. Dans le détail, ils ont baissé de 4,6% sur un an en Bretagne, 0,9% dans le Rhône-Alpes, et même jusqu’à 12,6% de chute moyenne en Champagne-Ardennes…

Sans grande surprise, l’Ile-de-France reste donc de très loin la région où les terrains à construire coûtent le plus cher. Le mètre carré de foncier local coûte en moyenne 246 euros en 2019, contre 228 euros en 2018. Soit une hausse de 8% sur un an, signe de la raréfaction des terrains à construire dans la région.

https://www.capital.fr/immobilier/immobilier-ces-regions-ou-les-prix-des-terrains-degringolent-1390526

 

Laisser un commentaire