Québec :Peu de créanciers ont repris des propriétés en 2020

Depuis quelques années, le nombre de mauvaises créances diminue grâce à un marché immobilier dynamique et à une bonne tenue de l’économie. En 2020, avec la crise actuelle, on aurait pu s’attendre à un rebond, mais c’est plutôt le contraire qui s’est produit. Certains ménages ont certainement connu des difficultés financières, mais les nombreuses mesures d’aide, dont la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et la possibilité de reporter des paiements hypothécaires, ont eu pour effets de réduire considérablement les nombres de préavis d’exercice et de délaissements publiés.

Au cours du 4e trimestre de 2020, 899 préavis d’exercice ont été comptabilisés, tous types de propriétés confondus, soit 46% de moins qu’à la même période l’année précédente. Pour l’ensemble de l’année 2020, 3916 actes de ce type ont été comptabilisés ce qui constitue une baisse de 42% par rapport à la même période l’année précédente. Ce nombre représente un creux en plus de 10 ans, une situation exceptionnelle.

https://www.lesaffaires.com/blogues/joanie-fontaine/peu-de-creanciers-ont-repris-des-proprietes-en-2020/622289

 

Laisser un commentaire