Brexit : les expatriés français protégés pour leur retraite… et ceux qui ne le sont pas

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a entraîné, dès le 1er janvier, un certain nombre de changements concrets. Pour les 350.000 expatriés français de nombreuses questions se posent sur leur protection sociale.
Commençons par ce qui est garanti. Si vous étiez déjà sur place avant le 1er janvier, pas d’inquiétude, rien ne change. Si vous êtes un travailleur détaché vous continuez d’acquérir des droits comme si vous travailliez en France. Si vous êtes expatrié, les trimestres travaillés au Royaume-Uni sont pris en compte pour le calcul de votre durée d’assurance. Attention, seule la durée est considérée, les salaires perçus pendant cette période ne rentrent pas dans le calcul de votre niveau de pension, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas pris en compte dans vos 25 meilleures années.
La situation est plus complexe pour les nouveaux expatriés à partir de 2021 ou pour ceux qui, après plusieurs années passées en Angleterre, sont rentrés en France et souhaitent repartir. Si vous êtes dans cette situation, concernant votre future retraite, il existe encore de nombreuses zones d’ombre.

https://www.capital.fr/votre-retraite/brexit-les-expatries-francais-proteges-pour-leur-retraite-et-ceux-qui-ne-le-sont-pas-1391161

 

Laisser un commentaire