Un dirigeant ne doit pas tout déléguer

Il y a quelques années, le futur prix Nobel d’économie Richard Thaler a posé la question suivante à un groupe de managers d’une grande entreprise. Vous avez la possibilité de réaliser un investissement qui a 50 % de chances de générer un profit de 2 millions d’€ et 50 % de chances d’aboutir à une perte d’1 million d’€. Que faites-vous (sachant que l’entreprise est capable de survivre à une perte d’1 million d’€) ?

La plupart des managers ont répondu qu’il ne fallait surtout pas investir. Ils avaient calculé qu’ils obtiendraient une petite prime en cas de succès et qu’ils seraient impitoyablement licenciés en cas d’échec. Le jeu n’en valait donc pas la chandelle …

Pour le PDG, il fallait impérativement investir. Il avait calculé que le projet était susceptible de générer un profit de 1 million d’€ (50 % de 2 millions d’€) ou une perte de 500.000 € (50% de 1 million d’€). Son espérance de gain était donc positive (500.000 €).

https://www.xerficanal.com/strategie-management/emission/Jerome-Barthelemy-Il-faut-savoir-ne-pas-deleguer_3749255.html

 

Laisser un commentaire