Un syndicat… pour notaires

L’Union des notaires du Québec s’est affiliée à la FTQ en octobre dernier. L’un de ses objectifs est de réviser les tarifs des notaires en pratique privée.
Cette concurrence, à certains égards même déloyale, a complètement affecté le paysage notarial.

Les prix ayant beaucoup baissé, les notaires ne peuvent pas payer à leur tour des techniciens ou techniciennes juridiques de la même manière qu’un bureau qui aurait des moyens plus importants. (Roberto Aspri, président l’Union des notaires du Québec)

L’Union des notaires du Québec, qui compte environ 1210 membres, veut notamment mettre sur pied un régime de retraite pour les notaires en pratique privée – qui en sont privés, justement.

Voici où l’initiative intéresse particulièrement le consommateur : l’Union veut également concevoir et proposer au gouvernement un système de rémunération qui ne dépendrait plus du seul jeu du marché.
L’une de ces pistes est la grille tarifaire.

https://www.lapresse.ca/affaires/finances-personnelles/2021-01-17/un-syndicat-pour-notaires.php

 

Laisser un commentaire