Pandémie et boom immobilier attirent les aspirants courtiers au Québec

À preuve, 242 candidats sont inscrits ce mois-ci aux examens de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), soit une augmentation de 56 % par rapport à janvier 2020. La situation est flagrante au Collège de l’immobilier du Québec, qui connaît une hausse de 30% des demandes d’inscription pour les cours de courtage immobilier résidentiel, du jamais-vu.

La route est toutefois longue, cahoteuse et coûteuse pour atteindre la rentabilité, en tenant compte des quelque 500 heures de cours, des examens de certification et des frais d’entrée, dont pour le permis et les outils promotionnels, sans compter que plus de 13 000 courtiers agréés sont déjà enregistrés à l’échelle provinciale.

La COVID-19 a aussi joué un rôle prépondérant dans cet intérêt marqué pour la profession, accélérant le processus de réflexion de plusieurs quant à une réorientation de carrière ou à un complément aux activités professionnelles existantes.

https://www.journaldemontreal.com/2021/01/26/pandemie-et-boom-immobilier-attirent-les-aspirants-courtiers

 

Laisser un commentaire