Immobilier : le prix des grands appartements flambe, les familles désertent Paris

Selon les données de l’institut statistiques, que Le Parisien a extrait, le parc de la capitale des résidences principales est très largement dominé… par les petites surfaces ! Plus d’un logement sur deux (55%) est un studio ou un deux-pièces.

22% des logements seulement ont quatre pièces ou plus, nécessaire à partir du deuxième enfant si on veut une chambre par enfant et une pour les parents.
En France, toujours selon l’Insee, la part des studios et deux-pièces représentent moins de 19% des résidences principales.

En Ile-de-France, dans les départements de petite et grande couronne, le parc est relativement homogène : sur cent logements, 7 sont un studio, 14 sont des deux-pièces, 24 des trois-pièces, 24 des quatre-pièces et 31 des cinq-pièces ou plus.

Les grands appartements sont d’autant plus rares, à Paris, qu’ils ne sont que très peu en vente. Plus encore ces dernières années avec l’augmentation fulgurante des prix. Leurs occupants ont, pour plus de la moitié, plus de 55 ans. Ils y habitent, pour 60%, depuis plus de dix ans… 23% y ont emménagé il y a plus de trente ans!

«Les prix des petites surfaces pourraient baisser en cas de durcissement de l’encadrement des loyers qui ferait baisser les loyers et donc les prix, les prix des très grandes surfaces pourraient continuer à monter car ils concernent des clients riches qui ne sont pas impactés par la crise et qui n’ont pas de de difficultés à obtenir un financement »,

https://www.leparisien.fr/immobilier/immobilier-le-prix-des-grands-appartements-flambent-les-familles-desertent-paris-25-01-2021-8421062.php

 

Laisser un commentaire