Fini les bureaux ? Les quartiers d’affaires new-yorkais se cherchent un avenir

Selon Kastle Systems, entreprise spécialisée dans la sécurité des bureaux, seuls 14 % des plus d’un million d’employés new-yorkais travaillaient depuis leur bureau mi-janvier, mettant en péril les innombrables fournisseurs de casse-croûte et petits commerces de Midtown ou Wall Street. Près de 80 % des employés interrogés dans une enquête publiée ce mois-ci par PricewaterhouseCoopers (PwC) voyaient le travail à distance comme une bonne chose.

Mais 87 % considéraient néanmoins leur bureau important pour travailler en équipe et nouer des liens – des aspects du travail où la visioconférence est bien moins efficace.
« Une large majorité disent qu’ils préféreraient un système hybride, avec 2-3 jours de travail à domicile et 2-3 jours au bureau, » dit Deniz Caglar, co-auteur de l’étude de PwC.

Décor amélioré, salles de réunions plus spacieuses et modulables, terrasses ou espaces extérieurs pour bavarder, bureaux partagés réservables par créneau horaire… L’espace doit être « tel un théâtre, avec différents décors pour différentes scènes », dit David Smith, co-auteur d’une étude sur l’avenir des lieux de travail pour Cushman & Wakefield, l’un des géants de l’immobilier commercial.

Les futurs bureaux pourraient aussi inclure des salles de sport, des cafés, des laveries ou d’autres services qui « rentabiliseraient » la venue au bureau-accélérant une tendance amorcée avant la pandémie.

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2021-01-27/fini-les-bureaux/les-quartiers-d-affaires-new-yorkais-se-cherchent-un-avenir.php

 

Laisser un commentaire