Après l’envolée de GameStop à Wall Street, la SEC enquête sur les petits porteurs lésés

Le titre de GameStop a soudainement augmenté en fin de semaine dernière quand une armée d’investisseurs amateurs, utilisant un forum du site Reddit, a décidé d’acheter massivement l’action de cette chaîne de magasins de jeux vidéo. Mais parce que des plateformes de courtage ont décidé de restreindre les transactions sur cette valeur notamment, l’autorité de régulation de la Bourse américaine (SEC) va « étudier de près les mesures prises par des entités réglementées qui ont pu désavantager des investisseurs ou limiter de manière injuste leur capacité à investir dans certaines valeurs ».

La progression de GameStop, qui s’échange sous le symbole GME au New York Stock Exchange, a en effet forcé ces fonds à racheter au prix fort des actions qu’ils avaient vendues afin de couvrir leurs pertes.
Le hedge fund Melvin Capital avait ainsi dû liquider ses positions sur GME et confirmé à des médias américains avoir été renfloué de 2,75 milliards de dollars par d’autres sociétés d’investissement.

L’action GameStop, qui valait 65,01 dollars vendredi dernier à la clôture de Wall Street, a terminé mercredi à 347,51 dollars, soit une hausse de près de 435%. Elle a même culminé à 483 dollars jeudi avant de se replier vivement dans le sillage de la décision de Robinhood et d’autres courtiers. Vendredi, elle avait repris sa course en avant et s’envolait à nouveau de près de 75% en début de séance.

https://www.latribune.fr/bourse/apres-l-envolee-de-gamestop-a-wall-street-la-sec-enquete-sur-les-petits-porteurs-leses-875698.html

 

Laisser un commentaire