Doit-on s’attendre à un retour de l’ISF ?

En premier lieu, soulignons que l’impôt sur la fortune n’a pas été supprimé en 2017 mais qu’il a été limité aux seuls actifs immobiliers. Cette réduction de l’assiette a eu pour effet d’entraîner une baisse de recettes de 3,5 milliards d’euros. Si l’on compare cette somme au montant du déficit budgétaire qui a atteint 195 milliards en 2020 on voit bien qu’un retour de l’ISF dans sa version antérieure n’aurait que peu d’impact.

A ceux qui pourraient être tentés de proposer plus globalement un alourdissement de la fiscalité du patrimoine, rappelons que la France se place déjà à la deuxième place parmi les 37 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) pour le ratio d’impôts sur le patrimoine rapporté au PIB.

https://www.forbes.fr/politique/doit-on-sattendre-a-un-retour-de-lisf/

 

Laisser un commentaire