Les défaillances d’entreprises ont chuté de 39% en 2020

Les aides apportées par l’État ont joué leur rôle de filet de sécurité, limitant le nombre de faillites au plus fort de cette crise sanitaire.

De nombreuses procédures réglementaires ont été mises entre parenthèses l’an dernier, telles que la déclaration de l’état de cessation de paiements ou les poursuites de l’Urssaf. Ces évolutions réglementaires ont «modifié temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l’état de cessation de paiements», explique la Banque de France.

Le gel de ces procédures s’est couplé à de nombreuses aides directes de l’État: chômage partiel, prêts garantis par l’État avec remboursement différé, fonds de solidarité…. Le fameux «quoi qu’il en coûte» qui a permis aux entreprises de garder, pour certaines artificiellement, la tête hors de l’eau.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/les-defaillances-d-entreprises-ont-chute-39-en-2020-20210210

 

Laisser un commentaire