Immobilier : comment la crise sanitaire a plombé les performances des OPCI

La performance moyenne des organismes de placement collectif en immobilier (OPCI), qui permettent d’investir dans l’immobilier sans acheter directement d’immeubles, a dévissé en 2020 : – 1,54 %, contre + 5,43 % en 2019. Certains s’en sont malgré tout très bien sortis…

S’il est majoritairement investi dans l’immobilier (murs de commerces, bureaux, etc.), pour au moins 60 % de son actif, il est aussi souvent investi en partie en placements financiers (actions, parts de fonds).

Avec une obligation supplémentaire qui permet aux détenteurs de vendre rapidement leurs parts : l’OPCI doit présenter au moins 5 % de liquidités. Certains OPCI ont cependant des approches plus prudentes que d’autres. La poche boursière peut donc peser jusqu’à 35 % de l’OPCI. Or, en 2020, les marchés financiers n’ont pas contribué à la performance de ces produits. Au contraire…

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/02/15/immobilier-comment-la-crise-sanitaire-a-plombe-les-performances-des-opci_6069970_1657007.html

 

Laisser un commentaire