La SCHL observe un essor de l’offre de logements dans les banlieues

Les banlieues de Toronto, de Montréal et de Vancouver connaissent une hausse du nombre de logements en construction et de propriétés prêtes à être occupées, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Selon la SCHL, les terrains libres et les prix abordables font augmenter le nombre de logements achevés dans un rayon d’environ 30 kilomètres des centres-villes étudiés., « C’est à Montréal que la tendance à la péri-urbanisation est la plus forte : l’offre de logements augmente à mesure que l’on s’éloigne du centre-ville et décroît en fonction de la densité démographique », peut-on lire dans le rapport de la SCHL.

Au Québec, on note 4377 habitations mises en chantier, soit une hausse de 39 % par rapport à janvier 2020. « L’année 2021 démarre de la même façon que 2020 s’est terminée pour la construction résidentielle au Québec, c’est-à-dire sur des chapeaux de roues. Sur le plan géographique, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec affiche une augmentation de 195 % par rapport à janvier 2020. Celle de Montréal, avec 2553 mises en chantier, comptabilise une augmentation de 21 %.

https://www.ledevoir.com/economie/595277/rapports-la-schl-observe-un-essor-de-l-offre-de-logements-dans-les-banlieues

 

Laisser un commentaire