L’inflation pointe le bout de son nez aux États-Unis

Hausse galopante des prix des voitures et autres produits du quotidien : l’inflation qui pourrait faire un retour par la grande porte aux États-Unis avec le plan de relance de Joe Biden, inquiète les marchés, mais ces craintes sont balayées par le gouvernement et le FMI.

La cheffe économiste du Fonds monétaire international (FMI) Gina Gopinath a balayé vendredi ces craintes. Elle estime que même avec une enveloppe d’aides aussi élevée, il est « peu probable (…) que les États-Unis connaissent une flambée des pressions sur les prix qui pousseront de façon durable l’inflation bien au-dessus de l’objectif de 2 % » annuels que cible la Banque centrale américaine (Fed).

L’inflation s’est établie à 1,3 % en 2020, et devrait tourner autour des 2,25 % en 2022, « ce qui n’a rien d’inquiétant », a encore noté Gina Gopinath. En revanche, le plan de relance pourrait faire grimper le PIB américain de 5 % à 6 % sur trois ans.

https://www.lesaffaires.com/dossier/perspectives-des-marches-etrangers/l-inflation-pointe-le-bout-de-son-nez-aux-etats-unis/623173

 

Laisser un commentaire