La fin du cash ?

Si, grâce à toutes ces solutions, de moins en moins de Français manipulent de la monnaie au quotidien (fait confirmé par la BCE et la Banque de France)…  Cela ne sonne pas le glas du cash.

En déclin, peut-être, mais les espèces sont toujours d’actualité. Notamment parce que le cash reste un moyen de paiement essentiel pour les Français qui ne possèdent pas de compte bancaire (ils sont 3 millions), ou qui subissent la « rupture numérique ».

De nos jours, ce sont donc encore 68% des paiements qui sont effectués en liquide, et, pour beaucoup, ils sont réalisés par des personnes âgées, ou issues des catégories sociales les moins favorisées (qui sont, par exemple interdites bancaires) ou encore, qui ne maitrisent pas assez les outils digitaux pour accéder aux paiements dématérialisés.

Par ailleurs, la crise sanitaire a eu des effets ; si elle a propulsé le « sans contact » par peur de transmission des bactéries, elle a aussi favorisé la constitution du « bas de laine » par peur de l’Avenir.

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/la-fin-du-cash-d9981f4608146316039251a3c0eb6208

 

Laisser un commentaire