Monument historique exonéré de droits de mutation : gare au délai pour fournir la demande de convention !

L’héritier d’un monument historique ne peut se prévaloir de l’exonération de droits de succession prévue à l’article 795 A du CGI qu’à condition de présenter une demande de convention dans les six mois du décès, délai calculé de date à date.

https://www.efl.fr/actualites/immobilier/fiscalite/details.html?ref=f0b0e05f8-02d3-4476-bdfe-091a7b7db67f

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :